Si l'écoute des messages que l'on reçoit de l'extérieur par le langage parlé est adéquate, nous aurons une courbe sensiblement comme celle-ci. La modulation peut être quelque peu différente, par contre, il faut que:

  • Les sons soient perçus au dessus de 30 db pour assurer une bonne audition.
  • L'oreille droite perçoive toujours le son avant l'oreille gauche.
  • L'oreille gauche capte à 5 - 10 db près le son entendu.










N.B. Chez les enfants, la courbe osseuse se place au-dessus de la courbe aérienne. Par contre, ce même individu retrouvera sa courbe aérienne au-dessus de sa courbe osseuse, une fois devenu adulte.

L'APPRENTISSAGE à L'ÉCOLE
Comment les enfants apprennent-ils? Par les ondes sonores qui entrent par tous les os de leur corps, dix (10) fois plus rapidement que par leurs oreilles.

L'enfant dans son corps: ondes sonores = stimulation = mouvement.
Mouvement bien synchronisé = organisation spatiale adéquate = réussite à l'apprentissage de la lecture et de l'écriture



I - Le test de l'écoute centrale

La première étape consiste à éliminer une possibilité de surdité chez le sujet. La deuxième est de vérifier la synchronisation des sons entendus. C’est vital!

On utilise un audiomètre pour vérifier l’acuité auditive en indiquant les résultats obtenus sur un graphique relatif à chaque oreille. On utilise aussi pour vérifier la perception auditive. On transcrit alors les résultats des deux oreilles sur le même graphique. Une bonne intégration des sons signifie un discernement auditif adéquat, soit une bonne synchronisation des sons captés par les deux oreilles à cinq décibels de différence, mais toujours en lignes parallèles.

Les courbes auditives de l’oreille droite et de l’oreille gauche sont tracées sur le même graphique au moment du test d’écoute, ce qui nous donne le résultat de l’analyse des sons entendus. Il s’agit de la première démarche de notre évaluation.